Vous vous trouvez très probablement dans une „bulle de filtre“. Mais qu’est-ce que c’est ?

Crédit photo: Sebastien Gabriel

Quand on utilise un moteur de recherche, on s’attend à ce que les résultats de recherche soient fiables, non ? Et pourtant, plus que 64 % des internautes utilisent Google, un moteur qui a déjà été accusé plusieurs fois de manipulation de résultats et d’utilisation des données personnelles à des fins publicitaires. Grâce à ces pubs, Google a gagné 79 milliards de dollars au cours de la seule année 2016.

Certains diraient toutefois : « Google doit aussi faire face à des frais courants, payer ses employés, tout cela dans le but d’améliorer ses services… ». Malheureusement, les frontières entre l’amélioration des services et la manipulation des internautes sont floues.

Le mot à retenir dans ce contexte est Bulle de filtres (anglais : filter bubbles). Ce concept décrit la façon dont certaines entreprises personnalisent les résultats des recherches de chaque internaute en fonction des informations récoltées à son sujet. Sur la base des données personnelles, les géants d’internet, comme Facebook et Google, ne fournissent que les informations sélectionnées pour l’utilisateur – et ça s’appelle l’amélioration du service.

Ainsi, chaque internaute reste dans sa propre bulle, optimisée pour lui, où il ne reçoit que les informations qui sont potentiellement les plus pertinentes pour lui.

Certains avanceraient alors que « cette amélioration est très pratique et facilite le processus de recherche ». Mais peut-être vaudrait-il mieux ne pas laisser les algorithmes décider de quelles informations nous recevons, comme l’explique Eli Pariser dans un TED Talk remarquable.

L’exemple suivant permet d’illustrer l’impact des Bulles de filtres :

Au moment où la révolution en Égypte éclate, Jean 1 entre une recherche sur « l’Égypte ». Il aime voyager mais il ne s’intéresse pas vraiment à la politique. De ce fait, il verra en premier lieu des informations sur les hôtels, ou encore des photos de pyramides. Mais pas un mot sur la révolution.

Jean 2, qui consulte souvent les sites des quotidiens et qui aime s’informer, verra, pour la même recherche, des articles sur la révolution : ses bulles de filtres ne sont pas les mêmes que celles de Jean 1.

Pour beaucoup de monde, Internet est devenue la seule source d’information, une telle évolution est donc, sinon inquiétante, tout du moins controversée.

C’est pourquoi nous allons vous présenter dans notre prochain article un moteur de recherche alternatif.

 

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s